Archives Mensuelles: septembre 2013

UKHAS UK HIGH ALTITUDE SOCIETY

UKHAS UK HIGH ALTITUDE SOCIETY

habhub is the home of high altitude ballooning tools from UKHAS. habitat, the CouchDB-based tracking system, as well as several other tools are based here.
Ndlr :
habhub est la maison des outils en ballon de haute altitude à partir de UKHAS. habitat, le système de suivi basé sur CouchDB, ainsi que plusieurs autres outils sont basés ici.

Tools

habitat CouchDB based tracking system
tracker HAB tracker at spacenear.us
UKHAS wiki A great source of HAB information
Ndlr :
Bienvenue à la Société britannique de haute altitude. Nous sommes un ensemble mouvant de gens qui sont intéressés à lancer des ballons sans pilote à haute altitude dans l’espace proche. Ballon de haute altitude est un hobby polyvalent qui vous permet d’explorer le bord de l’espace relativement bon marché – un vol de base peut coûter moins de 200 £.
predictor Landing predictor written by CUSF
burst calculator Balloon burst calculator written by CUSF
dl-fldigi An adapted version of fldigi for HAB tracking
chase car apps Mobile applications to broadcast your chase car location to habitat
ssdv Live SSDV imagery from HAB payloads
mobile tracker HAB tracker for mobile devices

IRC & Mailing Lists

IRC Join us in #highaltitude on irc.freenode.net
UKHAS Mailing List General mailing list for HAB discussion
UKHAS-Launches Mailing List HAB launch announcements mailing list
UKHAS-Tools Mailing List Mailing list which focuses on UKHAS tools and programming projects
IRC Logs Zeusbot logs from #highaltitude on irc.freenode.net

Servers

tiamat tiamat.habhub.org
Kindly donated by Anthony Stirk.
kraken kraken.habhub.org
Kindly donated by Anthony Stirk.
nessie nessie.habhub.org
Kindly donated by Anthony Stirk.
nessie was retired in September 2011.

Source : UKHAS

PAYSAGE BALLONS RADIOAMATEURS FRANÇAIS

1- AVANT :

AVANT

L’association ou le groupe monte un projet X en équipe pendant un certain temps. Le jour du lâcher est décidé suivant les conditions météo principalement.
Le ballon est lâché depuis un site proche d’une ou de plusieurs stations de réception et un ou plusieurs véhicules participent à la réception et aux recherches de récupération.

2- APRES : le BHAF (Ballons Haute Altitude France) propose plusieurs concepts qui vont permettre d’élargir la participation des stations et des écouteurs à la réception des données. Le serveur unique centralise les données reçues en temps réel et redistribue les informations sur Internet à toutes les stations radioamateurs et d’écoutes ainsi qu’aux internautes sur leur PC ou leur téléphone portable. Il suffit de se connecter à l’adresse du site géré par le serveur.
Non seulement l’information circule mais par l’intermédiaire d’ Internet il est possible de faire connaître l’activité dans le monde en temps réel.

APRES

Description du concept :

La localisation des équipements mis en œuvre :

1- l’association, groupe ou club, qui gère le projet.
2- le ou les véhicules ou relais qui participent au projet.

Jusque là il n’y a aucune différence avec le précédent système (Avant).

3- l’association, groupe, club ou les stations et écouteurs captent les données avec un logiciel dédié, qui relie le PC à Internet à l’adresse du serveur distant. Voir les liaisons en bleu, ci dessus). Il s’agit de la fonction de l’étage (1) de la « maison ».
Le serveur distant récupère les données en temps réel et les informations de chaque projet et rediffuse des résultats sous forme de cartes, de prévisions, de graphiques sur un site vers les acteurs du projet, les stations et les écouteurs mais aussi ceux
qui ne captent pas mais qui sont intéressés pour suivre le déroulement d’un projet.
Voir les liaisons en rouge (3) et en violet (6).

4- la « maison » est accessible de l’extérieur par les portes (2), accès exclusif vers la maison et (6) qui sont un accès vers la maison et vers le gite.
5- le « gite » est un serveur qui est principalement constitué d’archives et de base de données sur les vols avec les trames reçues, les exploitations, les résultats ou tout autre information ou documents utiles à l’activité.

L’intérêt pour les associations, groupes ou clubs est de pouvoir trouver une foule de renseignements utiles aux projets, et d’apporter aussi des éléments pour aider les autres projets.
La base de données comporte des fichiers, textes, binaires, images, vidéos… dans les formats courants ainsi que des liens vers d’autres bases de données ou sites des associations, groupes ou clubs.
Les passionnés de cette activité pourront faire davantage d’échanges entre eux, et trouver des réponses à leur problème plus rapidement.
Les écouteurs peuvent peu à peu s’initier au radioamateurisme et en suivant une formation avec le RAF, passer leur examen plus facilement car la motivation sera bien plus forte en contact avec d’autres radioamateurs.

Les enseignants et les étudiants trouveront dans cette base de données et les archives, matière à exploiter des paramètres physiques réels, qui serviront dans les cours ou les préparations aux examens. Rappel : les programmes traitent ces questions, à tous les niveaux et pour beaucoup d’examen de sciences et technologie des ingénieurs.

Une documentation sur les composants sera mise à jour et regroupée pour un gain de temps, en abrégeant les recherches longues et fastidieuses. Chacun pourra alimenter la base de données.

Les données de chaque vol pourront être exploitées même si elles sont anciennes, elles seront toujours accessibles et non pas perdues pour tout le monde.
La dénomination des paramètres mesurés pourra être connue de tous, ce qui n’est pas le cas, car les responsables de projet, ne diffusent pas toujours les noms des mesures que le ballon a réalisées. Ce qui est bien dommage, pour la science !

Le téléchargement de toutes les données, archives, documents, et accès aux calculs ainsi que la diffusion de tous les logiciels est GRATUIT et LIBRE sans aucune inscription préalable, ni formulaire à remplir.

Un forum et un TCHAT permanent sera établi pour répondre à toutes les questions qui ne manquent pas d’être posées dans ces matières très techniques. Les débutants trouveront une aide rapide et indispensable pour continuer sans soucis, et les chevronnés pourront intervenir pour les guider. Une sorte d’assistance, anti stress !

Une personne isolée pourra rapidement s’intégrer à un groupe proche de chez lui ou même à distance participer à un projet.

Pour participer au remplissage de la base de données (GITE) ou proposer des pages vers la MAISON ou le GITE, rien de plus simple, il suffit de les transmettre au WEBMASTER de la maison, qui s’occupera de la mise en page sur le site.

Les pages sur la METEO seront indispensables et les connaissances sur l’atmosphère, ses constituants et les prévisions seront développées largement et en profondeur à partir des organismes professionnels et des amateurs connaisseurs dans le domaine de la météo. Les ballons alimenteront la base de données avec des informations météo utiles à tous et accessibles à tous.

Il y a peut être des oublis sur cette description, veuillez m’en excuser. Si vous avez
des remarques à formuler au sujet du concept, je vous prie de bien vouloir en faire part au BHAF. Pour donner encore, une information, à ce sujet, si vous pensez que
pour lâcher ou récupérer des ballons, il n’est pas utile de se fatiguer dans des complications et que de toute façon, vous êtes heureux chez vous, il faut que vous
réalisez les possibilités immenses apportées par la jonction des moyens mis à disposition par Internet. Que les applications sont, ou vont arriver et que les projets de ballons seront de plus en plus passionnants pour vous, votre équipe et les Internautes qui viendront vous rejoindre, à commencer par les jeunes qui sont
branchés uniquement sur le WEB.
Ils seront branché sur le WEB et sur vos activités ballons radioamateurs aussi, et constitueront les futurs radioamateurs de demain.

Pour information, le concept décrit sur cette page, est déjà opérationnel au Royaume Unis, depuis quelques années déjà avec un succès qui n’est pas à démentir.
Le challenge qui s’offre à nous en France, est de mettre en place un système analogue avec la maitrise de toutes les « tuyauteries » ou bien s’incliner et se servir du système en place qui sera de toute façon « saturé » très rapidement.
En effet, vous avez remarqué l’accroissement du nombre de projets, qui deviennent quotidiens et l’implication de plus en plus de pays.

Ce qui ne veut pas dire, qu’il faut s’abstenir de pratiquer ce qui existe déjà, au contraire ! Une collaboration de tous est absolument nécessaire puisque l’ Espace : l’ Atmosphère pour le domaine des ballons est le terrain commun de toutes les expérimentations ! Le challenge est immense, j’en conviens, mais les équipes, si organisées soient-elle ne peuvent plus compter que sur elle-même, le temps est venu
de construire « la maison des ballons » !

Vos réactions seront bienvenues, par mail s’il vous plait, merci pour votre lecture,

Pour le BHAF,

Page en chantier.

LES DOCUMENTS COMMUNS

1600_assemblee_nationale_francaise_9

LES DOCUMENTS COMMUNS

Quelque soit le projet de ballon, et les associations concernées, il y a des considérations communes dont on ne peut pas ignorer l’importance.

Voici un aperçu de ce qu’il est nécessaire de connaître dans tout projet.

1- déclaration du projet auprès de l’aviation civile locale (régionale)
2- assurance pour les risques du vol
3- utilisation des fréquences, lesquelles ?
4- pourquoi lâcher un ballon, quels concepts ?
5- construire la chaine de vol dans les règles
6- technique de lâcher, aménager l’aire de décollage, le gonflage et le compte à rebours du départ
7- récupération, qui et comment
8- équipements radioamateurs nécessaires et les radioamateurs
9- équiper un véhicule pour la chasse au ballon
10- les ballons dans les programmes scolaires
11- historique des ballons depuis les origines
12- les logiciels existants et à construire, quels langages utiliser
13- la télévision d’amateur ATV, embarquée ou sur le site de lâcher
14- la SSDV embarquée et le site de diffusion
15- techniques de navigation
16- les modes numériques à utiliser APRS, RTTY, EXdomino16…
17- comment organiser un projet, les délais à respecter, public ou privé
18- la foire aux questions de la maison des ballons FAQ
19- structure d’une équipe (TEAM) qui fait quoi
20- les relations entre les associations nationales et internationales
21- le tchat du BHAF
22- le forum du BHAF
23- les sites, blogs et listes du BHAF et des associations nationales
24- séminaires, conférences, participations aux expositions et assemblées
25- déclarer votre association
26- préparer l’examen pour devenir vous aussi, un radioamateur
27- les moyens mis en œuvre par les radioamateurs locaux, relais, transpondeurs
28- la médiatisation, comment la faire pour éviter la confusion, la méconnaissance des activités ballons et celles des radioamateurs.

Cette liste n’est pas limitée, elle concerne tous les aspects communs à tous les projets de ballon. Vous pouvez la compléter. Merci pour votre contribution.

Pour le BHAF.

Page en chantier

COMMENT AMENAGER NOTRE MAISON

bibliotheque

COMMENT AMENAGER NOTRE MAISON

Les étages étant définis, en principe, car il est toujours possible d’en rajouter, nous pouvons envisager de mettre en place des meubles et des rangements !
En clair, chaque association qui souhaite contribuer au projet, apporte de quoi alimenter les sites, sous forme de pages au format WORD (.doc).

Plusieurs solutions à cela, créer des pages sur le site de la maison, et sur les sites annexes ainsi que sur les sites de chaque association avec des liens accessibles.

Il faut reconnaître que les pages arrivant dans un ordre non défini, il ne pourra y avoir un classement rigoureux dans un premier temps.
Seules les adresses des pages seront connues et disposées dans des rubriques visibles depuis la maison. Une sorte de sommaire, mentionnant les projets de chaque association par leur désignation.

EXEMPLE DE THEMES A ABORDER :

Chaque thème occupe un certain nombre de pages numérotées, dont les adresses seront connues et répertoriées.

1- la galerie photos
2- la collection des vidéos
3- les comptes-rendus des chasses au ballon et autres récupérations
4- les résultats et analyses des mesures prises par les ballons
5- les langages de programmation utilisés sur les cartes micro et dans nos logiciels
6- la réalisation des cartes et circuits imprimés simple ou double face
7- la technique des CMS
8- les composants adaptés et les datas sheets des fabricants
9- les théories de la physique de l’atmosphère
10- la navigation, le vol
11- les prévisions de trajectoire et de point de chute
12- les appareils embarqués, caméras et appareils numériques APN.
13- le servo moteur ou moteur pas à pas dans les ballons
14- les GPS au dessus de 18 km
15- la voie de communication montante
16- la carte mémoire d’enregistrement des données du vol
17- les réalisations et leur mise au point
18- la liste à jour des projets des associations amateurs de ballons
19- la liste des vols et leurs caractéristiques
20- les liens vers les associations et les ressources
21- la météo, et comment prévoir le temps pour le jour du lâcher
22- le câblage et les repérages
23- les enveloppes Latex
24- le ballon solaire
25- l’usage des bouteilles d’hélium
26- l’usage des bouteilles d’hydrogène très dangereux, demande des précautions spéciales, donc on n’utilisera pas l’hydrogène.
27- le jour du lâcher

Cette liste n’est pas définitive, elle est là à titre d’exemple. Chaque thème fera l’objet de pages rédigées par les auteurs des associations avec un maximum de photos pour illustrer
et exposer au mieux le sujet à disposition de tous.

Si vous avez déjà créé les pages qui sont visibles sur votre site perso ou celui de votre association, il suffit de m’envoyer le TITRE de votre thème, pour compléter la liste ci-dessus ainsi que l’adresse du site où sont les pages en question. MERCI de bien vouloir
contribuer par votre expérience personnelle aux activités ballons radioamateurs, par l’intermédiaire du BHAF qui centralise les initiatives.

Le webmaster pour le groupe BHAF

Page en chantier.

Votre projet de ballon

TopSecret

VOTRE PROJET de BALLON

Vous avez décidé de mener à bien un projet de lâcher de ballon stratosphérique. Plusieurs cas de figure possibles :

— vous êtes seul (1)

— vous êtes dans un petit groupe :école (2), club (3), radioclub (4), école et radioclub (5), autres (6)…

— vous êtes dans une association (7)

— vous êtes dans un organisme qui cherche à traiter un problème spécifique nécessitant un vol de ballon stratosphérique (8).

Dans tous les cas, rapprochez vous du BHAF, qui peut vous conseiller et vous aidez à mener à bien votre projet en connaissance de cause dans les règles en vigueur et la législation. En plus, de ce support non négligeable, vous apporterez une contribution au groupe, en présentant à tous, votre projet et les raisons que vous avez eu pour le faire.
Petite publicité (ou grande) pour vous !

Le BHAF pourra travailler pour vous, en assurant des relations avec d’autres associations, avec les administrations, les régions et les départements et publier vos résultats.

Vous pourrez consulter les pages déjà produites ou apporter vos propres pages, pour faire bénéficier à l’ensemble des membres, votre expérience ou chercher vous-même des solutions sur les sites perso des membres ou du BHAF.

Le BHAF est une association de passionnés et d’amateur de sciences et de technique.
Il regroupe les initiatives des autres associations qui gardent leur indépendance et leur personnalité en faisant la liaison entre tous, dans le but de réaliser des échanges d’informations sur les activités ballons radioamateurs.

Si votre projet consiste à mettre au point une expérience spécifique, vous pouvez vous joindre à un autre projet par l’intermédiaire de l’association BHAF.

Si votre projet ne consiste qu’ à prendre des photos ou des vidéos de l’espace, la solution la plus appropriée sera de vous joindre à un autre projet scientifique dont la finalité est de pouvoir expérimenter dans l’atmosphère terrestre en mesurant quelques paramètres physiques sur le ballon par lui-même, (températures interne et externe, vitesse, accélération…) ou sur l’environnement traversé par le ballon au cours de son vol (températures de l’air, pression atmosphérique, humidité, vitesse du vent, direction du vent, rayonnement solaire, pollution atmosphérique, poussières, radioactivité, ozone, la surface terrestre…)

La transmission des données prises par le ballon, se fera conformément aux formats exprimés par la communauté et diffusés sur les sites de la « maison ».

Quelques idées des préoccupations de votre projet à titre d’exemple :

1- documents de présentation du projet, comment les rédiger, où les stocker dans quel espace internet ?

2- carte microcontroleur utilisée

3- capteurs embarqués

4- programmes mis au point présentés ou mis à disposition par le BHAF.

5- type d’enveloppe, type de ballon, type de vol, et les paramètres du vol.

6- émetteur utilisé, son type, sa fréquence, son type de modulation, sa puissance

7- le mode de transmission par exemple : RTTY, EXdomino16, APRS…

8- réception utilisé et voie montante éventuelle

9- logiciel de décodage des trames avec transmission vers le serveur du groupe BHAF.

10- fournitures hélium, enveloppe Latex, et financement à prix réduit.

11- déclaration du vol à l’aviation civile DGAC locale.

12- assurance obligatoire

13- médiatisation , comment, pourquoi…

14- annonces du vol, préalable vers les sites de NEWS Radioamateurs et les listes (http://www.radioamateurs-france.fr) (http://alerte-radiosondes.blogspot.com/)

15-quel matériel à embarquer, pour prendre les photos, les vidéos…

16-la récupération du ballon, avec les véhicules de poursuites.

17-le jour du lâcher, l’installation de décollage, les bouteilles à manipuler, la chaine de vol à établir, le calcul du volume de gonflage, la trajectoire prévue, la communication avec la DGAC pour le feu vert de décollage, le rangement de l’aire de lâcher…

Cette page est en chantier, elle sera surement complétée et modifiée, après vos ajouts, remarques et commentaires…

Pour le BHAF

Les étages de la maison

maison2

Les étages de la maison :

1- Le stockage des données :

Chaque ballon radioamateur émet des trames de données qui sont réceptionnées par des stations amateurs et des écouteurs en temps réel, sur un serveur, archivées et mise à la disposition de tous à partir d’un site annexe. Une annonce préalable est faite, pour prévenir
les opérateurs et comporte la date, le lieu exact, la fréquence utilisée, le mode, le format, le shift, et les détails comme les objectifs du vol, ou particularités (comme le test d’un nouveau GPS ou une caméra).

2- Le téléchargement des données :

L’ensemble des données archivées sont accessibles à disposition de tous en consultant l’étage de la maison : téléchargements (download).

3- L’affichage et exploitation des données en temps réel :

Au fur et à mesure de l’arrivée des données sur le serveur dédié.
Ce qui permet d’afficher la trajectoire à partir des coordonnées GPS et les évolutions des données sur des graphiques correspondants aux variables déclarées.
L’affichage comporte les annonces des prochains vols, les paramètres des vols, et les prévisions des vols suivant les données météo sur les vents.
L’affichage comporte les indicatifs et les pseudos des stations et des écouteurs qui contribuent à la récupération des données envoyées sur un serveur unique.

4- Les opérations en temps réel et différées :

Elles sont faites par les utilisateurs ou les stations de réceptions et les écouteurs au moyen du serveur unique.
Les données anciennes sont envoyées par la voie documents pour archives en format texte.

5- Le format des documents et des fichiers :

Il est commun à tous, pour permettre les échanges et les traitements par des logiciels sans devoir travailler sur des formats multiples et innombrables.
Les documents, pages, photos ou vidéos fournis par les utilisateurs ou les contributeurs seront classiques :
.txt .bin .doc .pdf .jpg .gif .bmp .png .htm .html .php .xls ainsi que les formats vidéos courants. Les adresses de vidéo YOUTUBE (ou autres) seront mentionnées.

6- Lieux de stockage des données :

La maison fait appel à des stockages internes, ( cave ou grenier ) et à des stockages externes, qui peuvent être des espaces mémoires dépendants du BHAF ou de tout membre actif sur son site personnel moyennant des liens connus figurants dans les informations de la maison.

7- Le format des données :

Un format unique généralement utilisé mondialement est le suivant :

drapeau, call, date, heure, lat, lon, alt., canaux télémétrie, checksum

Le drapeau est constitué par une série de caractères ASCII correspondant à $ (maximum 5)

Un format plus évolué comporte des éléments supplémentaires à la suite de la trame de base :

Drapeau, call, date, heure, lat, lon, alt., canaux télémétrie, checksum, A, B, C, D, E,

Cette page est en chantier, des modifications pourraient se faire ou des ajouts.

Alors reste à construire la maison !

Pour le BHAF.

BHAF mode d’emploi

BHAF mode d’emploi

Bienvenue sur le site du BHAF ballons haute altitude France :
la « maison des ballons » !

Pourquoi « maison des ballons » ?

Parce que tout simplement, c’est votre maison, vous y êtes chez vous et que vous pouvez disposer de tout l’espace nécessaire pour exposer et partager votre projet de ballon ainsi que vos réalisations.
Le site est géré par un ou plusieurs « webmasters » car il en faut, mais ce n’est en aucun cas leur site. Ensemble, nous pouvons aller beaucoup plus vite et beaucoup plus loin en besogne dans une activité extraordinaire en plein essor dans le monde.

Pourquoi « une association » ?

Le but unique du BHAF (Ballons Haute Altitude France) est de permettre le développement d’une association de passionnés qui sont intéressés par les lâchers de ballons sans pilote en haute altitude : les ballons stratosphériques. (HAB en anglais).

Deux catégories à distinguer :

A- les ballons haute altitude, ce qui signifie « lâchés par un radioamateur » qui possède une licence de radioamateur.

B- les ballons haute altitude « lâchés par des non-radioamateurs » mais par une équipe mixte, radioamateurs et non radioamateurs. Si vous voulez, des personnes qui pourraient devenir des radioamateurs en s’intéressant à la radio et au passage de l’examen.

Un des objectifs visé en supplément du projet, par lui-même est de contribuer à faire connaître les immenses possibilités supplémentaires offertes grâce à la possession d’une licence de radioamateur.
Une association avec le RAF (Radioamateurs France) est toute naturelle et logique pour acquérir la formation nécessaire et à préparer à passer la fameuse licence.
Un grand merci à toute l’équipe du RAF, pour avoir permis une collaboration dans l’intérêt commun de développer les activités des radioamateurs avec des applications
dans des techniques innovantes.

Comme il est facile de montrer les ballons partout, il devient facile grâce à ce simple support d’introduire le radioamateurisme partout. De toute manière, l’un ne va pas sans l’autre car il y a des techniques communes aux deux activités : la communication des données numériques par exemple.

Les champs d’applications possibles sont énormes et l’exploration de l’atmosphère réserve bien des satisfactions. Ne pas oublier, qu’il y a des programmes dans l’ Éducation Nationale depuis les plus petites classes jusqu’aux préparations aux écoles d’ingénieurs et au final dans les écoles d’ingénieurs. L’aspect pédagogique et les débouchés professionnels ne sont pas à occulter, bien au contraire !

L’activité des ballons haute altitude est une occupation éducative et scientifique avant tout, surtout pas lucrative et publicitaire.

Bons vols avec le BHAF. Pour le groupe.

Nota : En portant votre attention sur le BHAF, et avec votre participation active (et une adhésion), le coût d’un lâcher sera de plus en plus économique, car le nombre de membres permet une meilleure gestion des fournitures et de tous les composants et appareils nécessaires à un projet.

Présentation du BHAF : Ballons Haute Altitude France

Ballons Haute Altitude France

LOGO_BHAF_150915

La technique et la désignation des ballons stratosphériques, que nous appellerons « ballons haute altitude », a été reprise par les administrations françaises concernées dont l’ANFR. Suite à nos activités depuis 1996.

Pourquoi avons nous pris le qualificatif  « ballons haute altitude » ?

Pour différentier cette activité, des autres dont le support ou vecteur principal (ou véhicule porteur) est aussi un ballon stratosphérique, voici quelques exemples:

  1. le ballon-sonde : utilisé par les centres météorologiques et la météo.
  2. le ballon école : utilisé par les écoles, sous contrôle d’une association non radioamateur.
  3. le ballon commercial ou publicitaire : utilisé au sol ou dans l’atmosphère (nouveau) par une société commerciale pour des raisons d’image, de services et/ou de publicité payante.

Pourquoi des radioamateurs s’intéressent particulièrement à envoyer des ballons à la limite de l’espace sidéral, et en haute atmosphère (désignation anglo-saxonne HAB)?

Tout simplement, pour y faire des expérimentations scientifiques, ayant rapport avec les ondes électromagnétiques qui sont transmises en permanence par les radioamateurs de tous les pays du monde sans interruption. Ils peuvent contribuer à réaliser des expériences et des mesures sur des paramètres de la physique de l’atmosphère et de la météo. L’évolution climatique en cours, nécessite que des amateurs s’y intéressent aussi. Dans un autre domaine comme l’astronomie, les amateurs apportent une contribution qui est loin d’être négligeable. Il en est de même pour la physique de l’atmosphère. Des recherches sont encore en cours, et rien n’est définitif dans le domaine de la météo, voici quelques exemples de recherches en cours :

  1. des recherches sur la foudre et les rayons cosmiques. Le rôle de l’antimatière dans le processus des éclairs…
  2. des recherches sur la formation des cumulonimbus, par suite des montées d’air de plus en plus chaud dans la haute atmosphère.
  3. Le rôle de la production d’ ozone… dans cette formation.

Ces recherches sont en cours et vitales pour ce qui concerne l’aéronautique et la sécurité aérienne. Il y a aussi, la surveillance des poussières des volcans et des activités humaines dont la pollution atmosphérique.

Ainsi la technique et l’envol des « ballons haute altitude » dans la haute atmosphère peut contribuer à faire avancer les connaissances de l’homme, d’autant plus que les modèles et les événements climatiques actuels sont en constante évolution et jamais mesurés depuis la création des services météo.

Les radioamateurs qui utilisent de plus en plus des modes de transmission numériques, peuvent trouver avec la technique des ballons radioamateurs, de nouveaux champs d’application. Les données numériques doivent passer dans les deux sens, car des expérimentations scientifiques nécessitent des interactions à distance. En plus, la navigation du ballon peut se faire dans certaines limites, en modifiant l’altitude de vol. Il y a de nombreux projets concernant, cette régulation de l’altitude, dont l’objectif est de répondre à des critères de sécurité du vol. Le concept n’est pas de diriger le ballon, car ce n’est pas un ballon dirigeable mais de l’aider à modifier sa trajectoire, pour éviter tous les aléas du vol et les obstacles naturels ou non, exactement comme le font les pilotes à bord des montgolfières en mode manuel.

Le ballon haute altitude n’a pas de pilote à bord, il n’embarque pas d’être vivant mais l’homme reste maître dans une certaine mesure, de sa route en grande partie voulue par les vents. Comme la navigation est basée sur la connaissance des vents à toutes les altitudes, le pilote « au sol » a une idée de la trajectoire prise par le ballon. Il fait des prévisions avant chaque vol et compare avec les données réelles sur les vents et la route du ballon en temps réel. En résumé, Il y a les expérimentations et la navigation.

Les radioamateurs peuvent étudier comment se fait la propagation des ondes, concevoir des réalisations adaptées et des mesures précises. Il est tout à fait logique, pour les radioamateurs de connaitre à la fois, les techniques d’émission et de réception des ondes, au départ et à l’arrivée des stations radio et aussi, et surtout tout au long du trajet atmosphérique suivant les couches ionisées sporadiques qui servent à réfléchir les ondes tout autour de la Planète. Il n’y a pas que l’étude des antennes mais aussi l’étude du trajet des ondes, souvent négligée par les radioamateurs.

Il est tout à fait indispensable pour les radioamateurs d’étudier « in situ » comment se propagent les ondes radio dans l’atmosphère et l’espace. Un domaine expérimental s’ouvre à eux et un champ d’expérience presque sans limite avec l’emploi des ballons haute altitude. Les liaisons entre stations sont traitées mais il y a aussi des liaisons via relais radioamateurs, des liaisons via ballons haute altitude et des liaisons via les satellites radioamateurs.  Quoi de plus normal !

Les prises de vue photographiques ou vidéos, peuvent intéresser d’autres branches scientifiques comme les études du sol en temps réel faites par les géographes et les spécialistes de la Terre et du climat et portent sur les mesures de pollution de l’air et des terrains.

L’usage des ballons haute altitude, sans expérimentation pour le « fun » et dans le seul but de prendre des clichés ou des vidéos en souvenir, n’est pas notre objectif. Encore moins pour faire payer les lâchers, comme prestataire, pour faire fortune ! Les publicitaires sont prêts à dépenser de très grosses sommes pour aller un peu dans l’espace car ils n’ont pas le droit de le faire dans l’espace avec les satellites artificiels.

Il y a beaucoup à apprendre dans chaque vol de ballon. Nous aurons l’occasion, ensemble de définir à quoi peut bien servir un ballon haute altitude et d’exposer toutes les techniques mises en œuvre.  Si vous êtes seul, le bon moyen est de rejoindre une équipe de radioamateurs motivés ou d’en former une !

Le BHAF est présent pour coordonner et structurer les activités car l’expérience de toutes ces années est considérable. 20 ans de pratique. Pour quoi partir à zéro ?

Dans un premier temps, après la lecture de cette modeste présentation, vous pouvez poser vos questions, les réponses seront faites sous forme de FAQ sur les ballons.

Adresses  pour vos questions :   radioamateurs.france@gmail.com    (RAF)

f6agv@free.fr    (BHAF)

En attendant, le BHAF a lancé un projet de ballon, et vous pouvez joindre le groupe même par Internet.

Si vous aussi, vous avez un projet en cours dans un groupe de radioamateurs, il peut trouver sa place dans des pages à votre disposition. Faites vous connaitre !

Le plan de vos pages étant le suivant :  le projet, l’exécution et les résultats.

A bientôt, pour d’autres nouvelles sur les ballons haute altitude,

Le 22 août 2013  Le groupe  BHAF.